Crédit privé : C’est quoi?

Avant de commencer une demande de crédit privé en Suisse, il est nécessaire de savoir si vous avez des droits. Il faut respecter vos engagements pour le remboursement. Cependant, le législateur Suisse a défini des règles et des lois concernant l’octroi du crédit privé et le respect des échéances de remboursement.

Crédit privé en Suisse : de quoi s’agit–il ?

Néanmoins, un projet de financement doit s’établir à la base du budget et aux revenus mensuels. En principe, la durée de remboursement d’un crédit doit être inférieure à la durée de vie du bien que vous allez procurer. Une nouvelle voiture neuve achetée à crédit aura certainement une durée de vie plus longue que celle par rapport du crédit.

Le crédit privé pourrait ne pas être accordé dans le cas du financement de vacances ou d’un mariage puisque la possession d’un tel évènement est momentanée. Vous continuez toujours à rembourser le crédit pendant des mois voire des années alors que la jouissance aura été de courte durée.

C’est quoi un crédit privé ?

Le crédit privé en suisse est prêt généralement accordés aux particuliers. Il diffère du crédit privé d’entreprise dont bénéficient les PME. En réalité, Un crédit privé est un crédit à la consommation qui permet :

  • Surmonter les difficultés financières temporaires (soudaines)
  • de s’adapter à un nouveau système de vie
  • d’acquérir un bien à la consommation (voiture, appareil électroménager, rénovation habitat…)
  • ou encore de financier un petit projet

Généralement, un crédit privé se rembourse sous forme de mensualités, l’organisme prêteur recevra des intérêts sur la somme d’argent prêtée.

Les crédits privés sont ainsi souvent appelés crédits à la consommation, prêts personnels, crédits au comptant ou prêts.

Crédit privé en Suisse: quelles sont les conditions d’octroi ?

Avant de vous octroyer un crédit, la banque s’assure que vous aurez les capacités à respecter les échéances de remboursement. C’est pourquoi elle vérifie votre situation financière, vos revenus, vos dépenses et vos éventuelles dettes avant de vous prêter de l’argent.

La loi fédérale sur le crédit à la consommation (LLC) prescrit qu’un prêteur ne peut octroyer un crédit que si le débiteur est capable de rembourser le montant du crédit dans un délai de 36 mois (sans négliger les besoins primaires). Cette règle est aussi approuvable dans les cas où la durée contractuelle du crédit est supérieure à 36 mois. Pour vous prêter de l’argent, voici ce les établissements de financement vérifient :

L’âge du demandeur : doit être de 18 à 65 ans

Vous pouvez demander un crédit dès l’âge de 18 ans. En effet, sachez que les conditions d’octroi sont plus strictes pour les personnes moins de 25 ans. Pour les personnes plus de 65 ans, l’accès au crédit est autorisé pour les personnes encore actives ou rentiers AVS sous condition de finaliser le remboursement avant l’âge de 70 ans.

La nationalité du demandeur ainsi que sa nationalité de résidence :

Pour obtenir un crédit privé, vous devez être de nationalité suisse ainsi qu’une adresse légale sur le territoire. Les personnes bénéficiant d’un permis B, C, G peuvent eux aussi avoir accès au prêt privé en Suisse. Voir tableau suivant :

  • Nationalité suisse / permis C Permis B Permis G
  • Taux d’intérêt 4.4 à 9.95% 4.4 à 9.95% 4.4 à 9.95%
  • Financement 3000 à 250 000 CHF 3000 à 250 000 CHF 3000 à 250 000 CHF
  • Durée de remboursement 6 mois à 10 ans 6 mois à 10 ans 6 mois à 10 ans
  • Frais administratif Aucun Aucun Aucun

La situation financière actuelle et les antécédents :

Lorsque vous avez un contrat à durée indéterminé et que vous avez passé la période probatoire (à condition d’avoir un salaire mensuel net de 2500 CHF), les chances d’obtenir un crédit privé sont élevées. Cependant, sachez que les banques tiennent non seulement compte de votre situation actuelle mais aussi de votre historique. Une entrée négative dans le registre du centre d’informations de crédit (ZEK) suffit pour que l’organisme de financement refuse votre demande de crédit. Vous ne devez faire l’objet d’aucunes poursuites, saisies ou actes de défauts de biens.

Organisme prêteur : devoir de renseignement en cas de demande de crédit

Pour pouvoir accorder ses crédits de manière responsable, l’organisme prêteur doit s’assurer qu’il a toutes les informations importantes concernant le demandeur (son âge, situation financière, engagements actuelles..). Ainsi, en plus de vos revenus, votre fortune et vos engagements existants, il s’intéresse au montant à payer pour votre loyer, à vos impôts et à vos autres frais fixes. C’est sur la base de ces données qu’il vérifie si le crédit privé demandé est acceptable et remboursable. Le prêteur évalue ainsi la solvabilité (capacité de crédit et honorabilité) du demandeur, ce qui peut aussi avoir une influence sur le niveau du taux d’intérêt.

Parmi les plus importantes conditions à remplir pour bénéficier d’un crédit, c’est d’avoir la nationalité suisse.
Pour les personnes de nationalité suisse mais qu’ils résident à l’étranger, il faut voir les conditions pour les formalités détenteurs d’un permis G. Vous devez avoir votre permis il y a plus de 6 mois. Par ailleurs, si votre livret B vous a été délivré entre 6 et 12 mois, vous ne pourrez endetter que jusqu’à 15000 CHF. Si votre permis B a plus de 12 mois, aucune limite ne s’applique lors de l’obtention du crédit.

Pour prétendre à un crédit privé en Suisse, et si vous résidez dans le canton de Genève, vous devez montrer un contrat de travail en cours depuis 12 mois minimum chez le même employeur. Dans les autres cantons, il vous faudra présenter un contrat de travail de 36 mois minimum au moment de la demande. Vous devez aussi résider dans des régions frontalières à Suisse bien précises.

Montant maximal du crédit et remboursement

Selon la loi fédérale sur le crédit à la consommation (LLC), un organisme d’emprunt ne peut octroyer un crédit que lorsque le demandeur est en capable de rembourser le montant du crédit dans un délai de 36 mois. Ainsi, la LCC protège les consommateurs contre le surendettement et les prêts conclus à la hâte. Également, cette loi s’applique pour les cartes de crédit, les cartes de client, les contrats de leasing et les avances sur compte courant.

La base de calcul de 36 mois reste encore décisive lorsque la durée effective du crédit est supérieure à 36 mois. Si la durée est plus courte, le prêteur vérifie si la charge mensuelle est tolérable pour le preneur de crédit. Certains organismes prêteurs proposent des crédits avec des durées entre 6 et 84 mois comme CREDIT-now. En cas d’accord du crédit de la part du prêteur, vous recevez l’argent dans un délai de 14jours maximum.

En réalité, les mensualités de remboursement choisies pour votre crédit privé ne doivent pas être trop élevées. Cependant, si la tranche ne peut être payée, vous risquez de devoir payer des intérêts supplémentaires. Pour éviter ce souci, certains organismes de financement vous offre la possibilité de reporter le paiement de vos mensualités 2 fois sans frais pendant la durée du contrat. Indépendamment de cela, le bénéficiaire de crédit peut, à tout moment, rembourser plus que le montant convenu.

(24)